La performance de François est ahurissante ! Notre charentais approche gentiment de la latitude du fleuve de ses débuts, pour boucler son tour du monde en coupant la ligne ce prochain week-end. Amis Brestois, préparez les croissants pour son premier petit-déjeuner à quai depuis 42 jours…

Un tour du monde en solitaire -avec pour complice Jean-Yves Bernot au routage- à une moyenne de 27 nœuds… les bras m’en tombent… ou plutôt ils se lèvent, pour saluer cet authentique exploit. La plupart d’entre nous ne naviguerons jamais, même pour un court instant, à cette vitesse-là. 

SNAG-125

François Gabart a réalisé une boucle parfaite. En réduisant de manière aussi magistrale les distances, il entre par la grande porte dans le cercle très fermé des défis ultimes accomplis. Bravo François !!